Corona et autres pestes

#peste #corona #pandémie #Otto_Neurath #Marie_Reidemeister_Neurath #Modern_Man_in_the_Making #santé

30 juillet 2020

 

Modern Man in the Making, un ouvrage majeur d’Otto Neurath, a été publié en 1939. Entièrement illustré avec des Isotype, le livre propose un panorama de l’histoire de l’humanité [1]. Dans le premier chapitre « Passé et présent », une série de quatre graphiques montre comment les êtres humains ont réussi à se débarrasser de la peste.
Comment ne pas faire le lien avec la façon dont nous cherchons aujourd’hui à contenir la pandémie de coronavirus ?

Au XIVe siècle, la peste noire a détruit les familles et les contacts humains, les coutumes et les traditions. [...] Peu à peu, les autorités ont combattu le fléau par des mesures de quarantaine et autres.
JPEG - 633.4 ko
La peste est venue de nulle part, elle s’est répandue partout et a disparu, personne ne savait pourquoi. La peur de cet inconnu terrifiant était générale.
JPEG - 608.9 ko
On a érigé des barrières locales, mais elles n’étaient pas très efficaces. Les fonctionnaires des États et des villes ont cessé d’appeler la maladie par son nom, craignant que les intérêts commerciaux n’en souffrent.
JPEG - 525.8 ko
Le pouvoir croissant des gouvernements a rendu possible une organisation plus efficace. Des cordons de sécurité ont permis de maintenir la peste en dehors de l’Europe occidentale et centrale.
JPEG - 259.6 ko
L’organisation sanitaire internationale de la Société des Nations limite le fléau à un territoire relativement petit en Asie. La région protégée est maintenant la quasi-totalité du monde.
La lutte contre les menaces provenant de sources géographiquement inconnues s’est poursuivie pendant des siècles.

Toutes les versions de cet article : [English] [français]