Collection cartographique

18 avril 2020

 
Titre : COVID-19, grève des loyers et protection des locataires
Auteur·es : The Anti-Eviction Mapping Project, en collaboration avec The Mapping Action Collective, Tenants Together, et la grève des loyers de la région de la baie de San Francisco
Date : À partir d’avril 2020—
PNG - 195.6 ko
Carte des grèves des loyers et des protections d’urgence des locataires
(Cliquer sur la carte interactive)

La crise du COVID-19 exacerbe les injustices en matière de logement. Nombre de locataires ayant subitement perdu leur emploi ou autre moyen de subsistance se trouvent dans l’incapacité de payer un loyer. Dans la plupart des villes américaines, les locataires constituent la majorité des résident·es : à Los Angeles et à New York, par exemple, 64 % des habitant·es (respectivement 67 %) sont locataires. Le nombre des expulsions pour loyer impayé ainsi que celui des sans-logis, déjà en hausse avant la pandémie, ne peuvent qu’augmenter face à de soudaines pertes de revenu, d’inévitables dépenses médicales et les frais de garde d’enfants qu’engendre la crise. L’adoption de mesures plus strictes de protection des locataires se fait dès lors encore plus urgente.

Le paysage du logement dans chaque ville, localité et région des États-Unis est varié et inégal. La diversité des types de logement, des rapports de force entre propriétaires et locataires, du niveau d’accès aux services et des protections préexistantes sont autant d’éléments qui alimentent l’appel du mouvement pour le droit au logement en faveur de protections immédiates et étendues devant freiner le raz-de-marée des effets secondaires du COVID-19 sur l’économie et les finances des ménages.

Durant cette période de pandémie mondiale, il est essentiel que les locataires connaissent leurs droits afin de pouvoir conserver un logement et y vivre en sécurité. Notre projet, de plus, cherche à informer les responsables politiques et les locataires des différentes réponses possibles à cette crise. L’outil permet ainsi d’élargir le champ des politiques et des mesures réalisables dans l’immédiat et dans l’avenir.

Produit par le projet de cartographie des mesures de lutte contre l’éviction, « COVID-19 Emergency Tenant Protections & Rent Strikes » (image ci-dessus) est une carte d’information sur les mécanismes de protection des locataires et sur les grèves des loyers dans le sillage de la pandémie de COVID-19. Basée sur des données provenant de sources diverses ainsi que sur les recherches menées par les membres du projet de cartographie anti-expulsions (Anti-Eviction Mapping Project, AEMP) et ses partenaires, cette carte montre les actions en cours aux États-Unis et ailleurs pour défendre le droit au logement. Les utilisateur·ices peuvent aussi nous signaler des informations concernant la protection des locataires dans leur ville ou une grève des loyers en cours.

Si les données relatives aux grèves des loyers sont internationales, la question de la protection des locataires se concentre actuellement sur les États-Unis (mais elle est en train de s’étendre à l’échelle mondiale). Bien que l’AEMP entretienne des relations étroites avec un certain nombre d’organisations et de réseaux de locataires, l’élaboration de cette carte a notamment reposé sur une collaboration avec le Mapping Action Collective, basé à Portland (Oregon), l’organisation californienne Tenants Together (Solidarité Locataires) et les animateur·ices de la grève des loyers de la région de la baie (BARS).

La réalisation d’une carte mondiale est possible grâce à la collaboration, entre autres, du Radical Housing Journal et du collectif orangotango pour ce qui concerne la recherche et la traduction. Elle comprendra des versions multilingues des politiques mondiales de lutte contre les expulsions locatives et des informations sur les grèves des loyers.

The Anti-Eviction Mapping Project (AEMP) est un collectif de visualisation de données, d’analyse de données et de narrations numériques qui vise à documenter la dépossession et la résistance dans les territoires soumis à la gentrification. Il effectue des recherches, recueille des histoires orales et réalise des cartes et des outils web en partenariat avec des organisations et des communautés de droit au logement. L’AEMP a été lancé en 2013 dans la région de la baie de San Francisco et compte aujourd’hui d’autres sections à Los Angeles et à New York ayant collaboré à cette carte.

Toutes les versions de cet article : [English] [français]