Inégalités foncières en Amérique du Sud et aux États-Unis

#Accaparements_de_terres #Foncier #Agriculture #Agroindustrie #Amérique_du_Sud #États-Unis

2 novembre 2016

 

par Agnès Stienne

Latifundia et minifundia

Quand on aborde la question des accaparements de terres, on s’aperçoit rapidement que les données concernant les grands domaines constitués aux époques coloniales font défaut. Il est pour l’heure impossible de connaître les structures agraires en Afrique subsaharienne puisqu’il n’y a pas de recensement permettant d’analyser la répartition des terres entre petites, moyennes et grandes exploitations.

En revanche, en Amérique du Sud et aux États-Unis, ces données existent, et réservent quelques surprises !

Les disparités sont telles que, bien souvent, la répartition des terres par taille des exploitations se décompose en 10 ou 12 catégories. Nous les avons réorganisé en 7 catégories pour simplifier la lecture.

Pour répondre à la question « combien d’hectares de terres sont détenues par une minorités d’entreprises », les données des exploitations de 1 000 hectares et plus ont été compilées. On obtient des chiffres astronomiques : aux États-Unis 3,9 % des exploitations du pays détiennent 55 % des terres agricoles soit 200 millions d’hectares, 1 % en détiennent 44 % au Brésil soit 147 millions d’hectares, 11 % en détiennent 80 % en Argentine, soit 133 millions d’hectares...

JPEG - 500.6 ko
Répartition des terres agricoles par taille des exploitations.
Agnès Stienne, 2016
JPEG - 458.6 ko
Concentration de terres en Amérique du Sud.
Agnès Stienne, 2016